Financement

Office fédéral de la santé publique (OFSP)

Thématiques

Interactions entre lieux et usagers

Qualité de l'air intérieur

Radon

Équipe

Joëlle Goyette Pernot (responsable de projet)

Partenaires

HEIA-FR - Fribourg

ECONS SA

Il s’agit du volet romand du projet « Mesure courte du radon » soutenu par l’Office fédéral de la santé publique pour la Suisse entière. Par « mesure courte » on entend une mesure diagnostic du radon sur une semaine au lieu des trois mois obligatoires pour la mesure passive dosimétrique officielle qui a normalement lieu en hiver.

Ce projet vise à mettre sur pied un protocole de mesure du radon qui permette d’estimer avec une bonne fiabilité le comportement du bâtiment vis-à-vis du risque associé à la présence de radon comme si cette mesure était effectuée en plein hiver durant 90 jours alors qu’elle est en réalité effectuée de manière active et à très court terme peu importe le moment de l’année.

L’intérêt pour une telle mesure est particulièrement manifeste dans le contexte des transactions immobilières qui nécessitent un avis rapide ou comme préalable à des travaux d’assainissement énergétique qui n’auraient pas anticipé dans leur planification une mesure officielle dosimétrique hivernale.

Le but d’une telle mesure est de connaitre la situation d’un bâtiment vis-à-vis du radon et de parvenir à qualifier le degré de risque potentiel d’exposition au rayonnement ionisant de ses occupants.

En 2020, METAS a validé le protocole « mesure courte du radon » issu des résultats de ce projet. Il est désormais mis en application par les Services de mesure agréés par l’OFSP. ​​